Marie Gallaud, ma grand-tante

marcel arnacMarie Gallaud, sœur de Zo d'Axa et sa cadette de 3 ans, écrivain, sculpteur, photographe, statuaire, fut une grande voyageuse.
Elle parcourut durant plusieurs années le monde entier. Plus particulièrement l'extrême orient où elle étudia les différentes doctrines bouddhistes. Elle fut une des rares femmes à pénétrer au Tibet interdit à l'époque, accompagnée d'un sherpa, habillée elle-même en sherpa.

À son retour, en 1929, elle fit paraître "Une vie de Bouddha", suivi de "Bouddhisme et Indouisme" en fascicules. Ouvrages couronnés par l'Académie Française, elle fit autorité par son objectivité et son extrême érudition.
À cette même époque ses conférences au Musée Guimet "Les eaux sacrées de l'Inde", accompagnées de la projection de ses admirables clichés, furent très admirées.
On peut contempler sur plusieurs pages certaines de ses photos, ainsi que des extraits de son ouvrage, dans les "Grands dossiers" de l'Illustration, l'Inde (p. 126 à 142).

Infirmière diplômée, elle s'engagea durant la guerre de 14-18 à l'hôpital du Val de Grâce.
Elle exposa souvent ses sculptures à Paris, notamment chez Barbedienne. Elle était aussi croyante que son frère Zo d'Axa ne l'était pas. Pourtant leur entente fut très profonde durant toutes leurs vies.

.


  • Accueil
  • Mentions légales
  • Plan du site
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© Béatrice Arnac, tous droits réservés • Créé et hébergé par Taranis Studio